La forme physique est plus complexe que ça peut paraître. Si c’était si facile, il n’y aurait qu’un seul plan d’entraînement pour 5K, 10K, marathon, 70.3, Ironman, … Il n’y a pas que vos séances d’entraînement qui imposent un stress sur votre corps et ont un impact sur votre forme physique. Voici différentes sources de stress qui ont toutes une influence considérable dans ce qu’on appelle votre forme physique :

  • Entraînement
  • Sommeil
  • État mental
  • Nutrition
  • Voyagement

La mode des gains marginaux pousse autant les athlètes élites qu’amateurs à optimiser toutes les composantes autour de l’entraînement, aussi minime soit elle. En combinant les stress physiologiques, psychologiques et tous ceux non liés au sport, les risques de sous-performer n’en sont que plus grand.

La plupart des blessures sont associées au surentraînement.

Une étude publiée dans le British Journal of Sports Medicine conclut qu’il est important de mesurer les facteurs suivants pour bien comprendre la charge totale sur un athlète:

  1. Charge interne et externe
  2. Constance de la charge d’entraînement dans le temps
  3. Stress psychologique
  4. Voyagement
  5. Maladie

En mesurant de façon continue tous ces facteurs, l’athlète et ses entraîneurs arrivent à une compréhension globale de la charge totale. Avec le temps, la surveillance de cette mesure permettra d’augmenter la performance en réduisant les risques de maladie et de blessure.

Les athlètes ayant complété 80% du plan d’entraînement sans maladie ni blessure avaient 7 fois plus de chance de réussir leur objectif.

Performance success or failure is influenced by weeks lost to injury and illness in elite Australian track and field athletes: A 5-year prospective study

Mesures des charges externes

  • Puissance
  • Vitesse
  • Distance
  • Durée
  • Fréquence

Mesures des charges internes

  • Mesures des hormones (ex. cortisol salivaire)
  • Dommages aux fibres musculaires
  • Perception à l’effort (RPE)
  • Training Stress Score (TSS)
  • État psychologique
  • Lactate sanguin
  • Fréquences cardiaques

Conclusion

Rappelez-vous qu’il n’y a pas que votre charge d’entraînement qui contribue au stress sur votre corps. C’est important de considérer les aspects extérieurs ou encore mieux, de les mesurer. Votre corps répondra mieux à votre entraînement si vous considérez tous les types de charge de stress pour préparer votre programme.